lundi 3 septembre 2012

The Romantics, le livre de Galt Niederhoffer



Ce n’est pas forcément le bon ordre mais lire un livre après avoir vu le film dont il est tiré je trouve ça mieux. Je me mets plus facilement dans l’ambiance et je peux vraiment m’imaginer les personnages, c’est mon côté visuel. Puis tout simplement, je découvre plus facilement des nouveaux films que de nouveaux livres.

Pour moi c’est l’occasion d’approfondir le caractère des personnages rencontrés pendant environ 1h30. Je peux mieux comprendre où le scénariste, le réalisateur et l’auteur ont voulu en venir. Oui, il y a toujours une part qui manque dans un film. On veut savoir ce qui a amené les personnages où ils sont et où ils vont, souvent un livre donne ces réponses.

La tirade de Monty Brogan (cf. La 25ème heure de Spike Lee, écrit par David Benioff) est aussi puissante sur une page à lire qu’avec Edward Norton devant sa glace à la Taxi Driver. Rien n’est perdu.

Le livre The Romantics est comme le film, facile à consommer. C’est simple mais touchant et on aime le temps de la lecture observer ces personnages dans leur monde. On sent moins, même s’il est présent, le côté bilan des retrouvailles de ce groupe « d’amis » 10 ans après Yale. On les trouve à cet instant T de leur vie, quelques épisodes et souvenirs nous expliquent comment on en est arrivé là et leurs réactions et manières d’agir, sans savoir ce qu’il s’est passé entre. Ce n’est pas gênant car ce n’est pas l’essentiel.
 Mon seul regret est de ne pas avoir trouvé le discours de Tom sur l’inspiration dans le livre même si l’esprit est là. Les scènes entre Tom et Laura aussi, mais surement que celles-ci ne pouvaient être que jouées.

Dans le livre on ressent davantage le fait que Galt Niederhoffer dresse un tableau au vitriol de cette société WASP exclusive qui semble avoir un problème sérieux avec les apparences mais surtout les émotions. Tom et Laura, éléments perturbateurs de tout ça, avec tout ce que l’on peut aimer et détester chez eux s’y insèrent malgré tout.

 Je l’ai lu vite et facilement, un bon moment comme le film que j’ai envie de revoir très vite, encore… (voir mon post sur le film)

Et je le confirme, la bande originale du film en fond sonore passe très bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire